propos 

Mon histoire

Voici, en quelques lignes, mon parcours et un petit aperçu de qui je suis.

Au fait c'est plus que quelques lignés, c'est x bla bla. Si tu veux découvrir qui je suis je te conseille une tasse de thé ou un café selon tes envies, pour cette lecture!

J’ai plaisir à te partager une partie de mon histoire car si, aujourd’hui, je suis là pour t’accompagner un bout de chemin et te permettre de devenir autonome, c’est aussi par ce que la vie m’a emmenée sur des routes variées. Il m’a fallu du temps pour comprendre ma destinée. J’ai cheminé entre la douleur et la douceur pour trouver mon juste équilibre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vers l’acceptation

Ayant beaucoup de facultés innées, je me suis toujours posé la question :

 “Pourquoi moi ? Cela me paraissait tellement simple.” 

De nature ultra-sensible, les énergies se sont matérialisées très simplement, pour que je puissent jouer avec elles. Et cela, dès mon plus jeune âge.

J’ai rapidement pu les lire, les comprendre et les interpréter. 

Ma famille n’a pas pu m’accompagner ! J’ai dû apprendre par moi-même, comme une fée qui reçoit une baguette magique sans mode d'emploi.

Je ne me prenais pas vraiment au sérieux et c’est là que les choses se sont corsées. 

​Plusieurs événements dramatiques se sont présentés à moi, jusqu’au jour où j’ai compris que j’étais là pour transmettre un accompagnement, une évolution dans la douceur pour devenir autonome.

​Depuis que je suis dans l’acceptation, j’aime repositionner chaque énergie dans une vibration d’amour et de partage. C’est comme ceci que je vois le monde. 

La nature est mon terrain de jeu favori. J’aime cette simplicité et je m’en inspire. 

Mes expériences révélatrices.

Mon parcours fut coloré, rythmé par l’indépendance.

À 18 ans, j’ai ouvert mon premier salon de coiffure. À 23 ans je suis devenue maman. À l’aube de mes 24 ans j’ai vécu l’une des expériences les plus révélatrices.

Ce n'est que 10 ans plus tard, que j'ai compris le message.

​ Une soirée d’automne, je reçois un appel.

Mon grand-papa ne respire plus. Par chance, j’habite tout près.

Dès mon arrivée, les émotions sont intenses. Il me faut une fraction de seconde pour que je comprenne la situation. Je me mets en pilotage automatique pour raisonner en cohérence totale avec le monde spirituel, ceci me permet d’être là pour mon grand-papa. 

À ce moment-là, j’ai pu ancrer une stabilité en moi pour que chaque personne présente puisse accompagner ce départ dans l’au-delà. 

Son choix était clair, son heure était venue.

Je suis l’ainée de ses 14 petits enfants, choisie pour orchestrer son départ et quitter sa famille, sur ses terres. 

Conrad, mon grand-papa, était un agriculteur connu pour son grand cœur. Entouré de tous ses enfants, il a pu partir dans l’intimité, l’amour et la sérénité de sa famille. Une soirée remplie d’émotions au cœur des siens. 

​Par la suite, j’ai œuvré incognito pendant de nombreuses années, car je ne me sentais pas capable de prendre de telles responsabilités.

10 plus tard, lorsque j’ai enfin décidé de me révéler, le monde spirituel en avait décidé autrement. Je devais encore évoluer, acquérir plus de confiance. La mort s’est de nouveau présentée sur mon chemin.

Une amie a décidé de donner naissance à son bébé au cœur de sa maison. J’étais présente ce jour-là. Et les choses ne se sont passées comme prévues.

​On attendait de moi que je sois le pilier ! À ce moment je ne m’en sentais pas capable.

​J’ai laissé cette responsabilité à d’autres personnes présentes, j’ai subi les événements. Au fond de moi, je sentais bien que quelque chose n’était pas aligné, pas clair. 

Ma tête, mon cœur et mes pieds ne suivaient pas la même direction. 

​Un brouillard s’est installé en moi. J’ai vécu, une journée, plongée au cœur de la brume. Une tragédie.

​Si seulement ce jour-là, j’avais pensé à fermer mes yeux. À prendre un temps de pause pour dissiper le brouillard en moi.

Une naissance suivit d’une mort. La mienne?

​"Oui et non. "

C’est 3 ans plus tard que j’ai compris, que j’ai pu réunir toutes les pièces du puzzle. 

​Petite, on m’a raconté l’histoire de ma grand-maman paternelle. Sa mère est morte en lui donnant naissance. À elle et son jumeau.

Ils ont été séparés dans un premier temps de leur famille pour leur survie (dans une pouponnière, nurserie) et par la suite ils ont de nouveau été séparés. Ils grandirent dans deux branches familiales distinctes. Son frère jumeau est resté auprès de sont père et ma grand-maman chez une tante.

Ceci à laisser des traces en moi dont je n’avais pas conscience. Comme un vieux programme qui s’est rejoué, légèrement déformé part le temps. 

​Je reviens sur cette journée que j’ai vécue, c’est comme si je rejouais la naissance de ma grand-maman pour réparer l’histoire familiale…

​La vie m’a enseigné que nous avons tous notre chemin, personne n’est le sauveur, le bourreau ou la victime. Quand la fin d’une histoire se fait sentir, notre chemin est d’accepter ce « pas sage ».

N’ayant pas acquis une présence d'esprit me permettant de poser un discernement neutre ce jour-là, j’ai subi une tempête émotionnelle.

 

Je me suis laissée embarqué par la situation.

Je ne comprenais pas que cet accouchement réactivait mon passé familial.

​Ce jour fut pour moi, une mise en lumière d’un passé douloureux dont je n’avais pas conscience.

Le traumatisme de mes ancêtres.

 

J’ai fait de mon mieux, elle a fait de son mieux. Ensemble, nous avons fait de notre mieux. 

​Plusieurs fois, ma tête a voulu échapper à ce tourbillon, mais mon cœur de femme, de maman, ne pouvait pas partir. Ma place était là, mes pieds étaient scellés au sol.

Cette nuit, un bébé est mort. Cette étincelle d’amour a décidé de passer ici sur terre comme un éclair pour nous montrer le chemin. 

J’ai vécu une histoire irréelle entre naissance et mort.

​Cette histoire douloureuse m’a révélé la richesse de la vie.

Un chemin essentiel pour moi.

​« Homme, femme et enfant, nous sommes ici sur terre pour nous respecter, être en paix avec soi et cultiver son amour. C’est seulement à ce moment que nous pouvons diffuser à qui voudra bien le recevoir, un amour respectueux et non une quête d’amour à travers l’autre. »

Je conscientise.

​Pour moi, nous venons tous du même endroit, le puit de l’amour inconditionnel. Nous sommes tous porteur de cette étincelle qui est notre phare. 

​J’ai cheminé plus de 2 ans et demi pour me reconstruire, pour accepter mon chemin. Pour enfin me relever et révéler la lumière qui m’habite, et, que secrètement j’étouffais de peur de blesser les autres.

​J’ai préféré me sacrifier. Retenir cette lumière, cet amour en moi, à tout prix, de peur de trop briller, de trop donner envie.

​Un jour, j’ai compris que j’étais complètement ridicule. J’avais presque tout perdu à force de me sacrifier, ma vie était devenue sans intérêt, j’étais proche d’une mort que je qualifierais spirituelle.

​Cette étincelle était plus forte que tout. J’ai fini par l’écouter. Petit à petit, j’ai suivi cette lumière. Celle de mon cœur, elle m’attendait. Depuis le temps que je me débattais avec elle, je n’avais pas compris qu’elle était là pour moi, avant d’être distribuée aux autres.

​Ce chemin n’était que le début d’une autre histoire encore plus grande.

Gentiment, la confiance s’est à nouveau installée. 

​Les 2 années qui ont suivi cette histoire, j’ai répété le même cycle. Même période de l’année à chaque fois!

Cette fois-ci, j’ai œuvré au grand jour. Je n’avais plus rien à perdre, la mort ne s’est pas présentée, mais elle n’était pas loin. 

​Un ami sort de la route à moto, un accident surréaliste, très grave.

De nombreux jours de coma. Au fond de moi, je sais que ce n’est pas la fin. Je travaille en étroite collaboration avec la famille.

Il se réveille et retrouve une vie presque sans séquelle.

​L'année suivante, un ami fait une tentative de suicide. Le taux de substance nocive et de plus de 5 fois la dose létale.

Je propose mes services.

Après 9 jours de coma, il se réveille sans séquelle, récupère l'intégralité de ses capacités.

Une lumière l'habite, il retrouve goût en la vie.

​Certains cycles se répètent, jusqu’à ce que nous comprenions les enseignements.

 

Je suis persuadée, que toutes les expériences vécues peuvent devenir des pépites d’or.

Ma mission 

​En tant que Chamane et à travers toutes mes expériences, je t’accompagne dans toutes tes transitions de vie pour un nouveau départ, retrouver confiance ainsi que légitimité dans ton cœur. 

Si tu as une envie de changer de vie ou que la vie te pousse à faire un changement, je serai la personne qui t’écoutera et te guidera sur TA voie.

​Ensemble, main dans la main, nous irons voyager à l’intérieur de ton être. Toutes les réponses, les ressources, sont en toi. Il suffit d’oser te révéler au rythme de ton cœur.

Un chemin que je te propose dans l’amour, la bienveillance et la douceur pour que tu puisses percevoir la personne que tu es. 

​Nous créerons ensemble la juste mélodie pour que tu puisses accéder à tes rêves les plus fous.

Plante essence                         Chemin d'En-Perrey 29                         1616 Attalens                        079/647.50.32